Mode

Aristow : Le polo, identité de la marque

 Aujourd’hui nous allons parler Polo parce que la saison s’y prête bien, que c’est Roland-Garros (vous allez comprendre) et que personnellement le polo est mon atout « décontracté mais habillé » de l’été.

 

L’invention du Polo

 

Saviez-vous que le polo est né de « l’agression » d’une chemise de Tennis ?

En effet c’est en 1926 que René Lacoste un tennisman au nom bien connu décida que la chemise pour jouer au tennis était mal adaptée. Il en a débarrassa donc les manches longues avant d’en travailler la coupe et le tissus.

La chemise devient définitivement le polo en passant au tissus jersey et surtout lors de son adoption par les joueurs indiens de polo : d’où le nom, CQFD !

René Lacoste est accompagné de l’industriel André Gillier et la première commercialisation se fait en 1933.

Voilà pour la petite histoire.

 

Aristow Tennis

Le style Aristow même sur les courts de Tennis

 

A noter que les Indiens ont aussi retravaillé la coupe de la chemise devenant le polo. A mon avis, Ils pourraient eux aussi prétendre à l’invention du Polo.

 

Le polo Aristow passe le test

 

Le polo Aristow c’est le pilier de la marque, sa pièce maitresse, son identité.

J’ai clairement été charmé par la coupe ajustée et moderne de cette pièce. Le tissus d’une douceur incomparable vous garantira un confort idéal, la maille piquée et sa composition à 95% de coton y sont certainement pour beaucoup.

La gamme est composée de 14 modèles de polos de 2 couleurs pour la collection « sport » et de 3 modèles de 10 couleurs pour la collection « essentiels ».

 

Polo Eagle One - Aristow collection sport

Le polo Eagle One inspiré de la patrouille de France et d’un des ambassadeurs d’Aristow, Alexandre Orlowski Champion du monde de Voltige

 

Personnellement c’est la collection Sport qui a retenu mon attention. Cette collection est idéale notamment pour sa coupe « confort » agréable à porter et elle attire l’œil grâce à des broderies en fil Madeira très élégantes.

Il est à noter que ces broderies sont toutes inspirées de sports tels que la régate, le rugby, le sport automobile ou l’équitation par exemple. Elles raviront autant les fans de ces sport que les novices car Aristow c’est avant tout l’esprit d’équipe et de performance qui nous anime tous !

 

Aristow sport collection

Aristow et le sport : des 24h du mans au rugby en passant par la regate

 

La seconde collection est plus simple avec des broderies plus discrètes et c’est pour cela qu’elle porte le nom des « Essentiels » !

Cette collection se compose de polos unis aux coloris prononcés comme le fushia et le bleu turquoise qui s’accorderont parfaitement à un short ou un chino clair. Il y a aussi plus sobre comme le bleu marine.

Mais il existe aussi des polos bicolores permettant d’ajouter une touche d’originalité à votre style. Le polo bleu ciel et fushia est peut-être mon préféré 🙂

 

Aristow essentiels collection

De l’original au plus sobre, il y’en a pour tous les goûts

 

En bref je valide les deux collections et je dois vous avouer un secret : avant je ne me voyais pas porter un polo à manche longue mais après avoir découvert les modèles d’Aristow j’ai changé d’avis. Mention spéciale aux modèles inspirés du ski qui arriverons bientôt sur le shop.

 

Les prix

 

La marque a, selon moi, fixé des prix très juste assurant un bon rapport qualité/prix.

Comptez de 70 à 90 euros pour la collection Sport et de 59 à 65 euros pour la collection Essentiels.

Autre information importante : Aristow propose aussi une gamme pour les femmes, et les modèles sont aussi top ! A voir : ici.

 

Comment bien porter le Polo

 

  • Le polo peut être porté par tous. Evidemment si vous êtes du genre « costaux » préférez un polo à coupe droite pour éviter de mettre en avant les petites poignées d’amour 😉 Attention cependant trop ample il ne vous mettra pas plus en valeur !

 

  • Ce vêtement peut se porter seul pour un look casual car il est plus élégant qu’un t-shirt mais reste assez simple à porter et à associer. Sous une veste blazer il donne un effet habillé sans être trop engoncé dans ses vêtements.

 

  • Non, on ne rentre pas le polo dans le pantalon ! Il est coupé droit et non pas en courbe comme la chemise qui doit disparaître au niveau de la taille ! Seule autorisation : si vous portez une veste.

 

  • Dernier conseil, le conseil ultime. On ne relève sous aucun prétexte le col du polo, çsauf pour faire fuir ! Pour la nuque on utilise de la crème solaire. Et c’est tout.

Il y’a un concours en cours sur mon instagram jusqu’au mercredi 6 juin inclus / le règlement est en dessous de la photo 🙂

Je croise les doigts pour vous !

Le shop Aristow

Bon et vous, comment le portez-vous le polo ?


Musique écoutée durant la rédaction :

  • Aucune / Roland-Garros oblige !

Source des photos : Aristow.com