Food, Recettes

Le brownie qui rend fou !

On ne va pas se mentir, il fait un sale temps et ce n’est pas près de changer ! Moi quand j’ai besoin de réconfort avec une météo pareil je me blotti dans le canapé, avec un bon thé et un film sur la passion amoureuse.

Non pour être franc quand il ne fait pas beau ce que j’aime c’est cuisiner, et j’aime le faire pour ensuite partager le résultat avec mes amis.

20161122_193002

Dernièrement c’était mon anniversaire, et je souhaitais épater les collègues, j’ai donc cherché la meilleur recette de brownies de la planète, c’est chez ma copine Tiphaine que j’ai trouvé mon bonheur. Evidemment je l’ai légèrement retravaillé à mon goût pour proposer une version plus légère en calories tout en conservant le moelleux.

On m’a quasiment torturé pour avoir la recette que vous livre donc avant d’aller finir ma part !

Le brownie qui rend fou
Temps de préparation
10 min
Temps de cuisson
35 min
Temps total
45 min
 
Portions: 15 parts
Ingrédients
  • 250 g chocolat noir à dessert
  • 170 g beurre demi-sel
  • 250 g sucre muscovado
  • 170 g farine de blé
  • 110 g noix de pécan
Instructions
  1. Préchauffez votre four à 180°C

  2. Faites fondre ensemble le chocolat et le beurre dans un bain-marie

  3. Dans un bol tamisez votre sucre afin d'éviter les gros morceaux

  4. Laissez refroidir puis ajouter le sucre et les oeufs en mélangeant vigoureusement

  5. Ajoutez petit à petit la farine tout en mélangeant

  6. Coupez les noix de pécan en deux ou trois morceaux et ajoutez les au mélange

  7. Beurrez un moule (j'utilise un moule rectangulaire 20x26 cm) à l'aide d'un peu de beurre demi-sel

  8. Enfournez pour une durée de cuisson de 35 minutes

  9. Laissez tiédir avant de démouler

Notes
  1. Pour le chocolat j'utilise le chocolat de couverture Mexique à 66% de cacao de la marque Cacao Barry.
  2. Le sucre Muscovado est un sucre complet qui se trouve dans les magasin bio. Aux alentours de 13 euros le kilo il est assez cher mais ses qualités nutritives (250 calories contre 400 pour le sucre blanc, minéraux et vitamines préservés) en valent la peine.
  3. Concernant le beurre, le demi-sel va permettre de relever le gôut du chocolat.

Adaptée de Gourmandiseries

20161122_193243