Lifestyle

L’art de ranger : trier pour évoluer

Ranger : ma bête noire ! Je ne suis pas l’ado qui laissait sa chambre en désordre, non, ma chambre très minimaliste était toujours plutôt bien rangée. C’est lorsque j’ai accédé à la liberté d’être seul dans un appartement que les choses se sont compliquées.

En effet jusqu’à maintenant j’étais celui qui dérange régulièrement toutes les pièces de l’appartement. Celui qui ne reçoit que très peu de monde à la maison. Le type qui range soit parce qu’il a justement « malheureusement » invité des amis soit parce qu’il se cogne les pieds dans les objets jonchant le sol. Pour moi le rangement se résumait alors à : camoufler, cacher et regrouper.

Il y a quelques semaines je me suis remis en question et j’ai décidé, un peu par hasard, de lire La magie du rangement écrit par Marie Kondo : Une révélation !

 

Il est devenu mon livre de chevet

 

Marie Kondo : L’as du rangement

Mais qui est donc cette jeune femme ? Marie Kondo est une Japonaise consultante spécialisée dans le rangement et par extension dans le développement personnel. Dès son plus jeune âge Marie Kondo s’est passionnée par les intérieurs bien organisés. Elle passait son temps à lire des magasines de décoration qu’elle piquait en douce à sa mère.

Dans ces magasines elle trouvait des astuces de rangement qu’elle appliquait aussitôt pour l’organisation de sa propre chambre. Puis elle s’est mise à ranger toutes les pièces de la maison au plus grand désespoir de sa famille. Insatisfaite par tous ces conseils, elle décida alors de créer sa propre méthode, la méthode KonMari. Marie Kondo estime que le rangement s’apprend, il n’est pas inné et personne ne nous donne de méthode. Elle distille aujourd’hui ses conseils lors de ses coaching mais également dans le livre cité plus haut. Cette méthode a déjà séduit plus de 2 millions de personnes dans le monde ! Quels sont alors les conseils à retenir ?

 

Organiser son rangement

Lorsque l’on décide de ranger, la première erreur que nous commettons est celle de ranger pièce par pièce en évitant de mettre du désordre dans ce qui semble déjà bien ordonné. Marie Kondo nous ouvre les yeux sur le fait que chaque catégorie d’objet se retrouve dans plusieurs pièces. Il est alors essentiel de regrouper pour mieux les trier. Voici dans l’ordre de tri les catégories que Marie Kondo identifie :

  • Les vêtements : Si vous êtes comme moi, d’une vous avez beaucoup de vêtements et de deux vous n’en portez qu’un petit pourcentage. J’ai aussi un problème de variation de poids qui me fait conserver beaucoup de choses. Il est nécessaire de faire le tri !
  • les livres et par extension CD et DVD : Il y a ces livres, cd ou dvd que l’on conserve car nous les aimons, ceux que l’on envisage de lire et ceux que l’on a acheté car il y avait une superbe promotion à la Fnac.
  • Les papiers : Ces factures, fiches de paie et autres courriers que l’on regroupe pour les trier une fois par mois, trimestre ou année dans le pire des cas.
  • Les objets divers (komono) : Qu’il s’agisse de décorations, de cadeaux ou d’ustensiles de cuisine… Avons-nous vraiment besoin de tout ?
  • les objets dotés d’une valeur sentimentale : Ces lettres dans lesquelles l’ex promet d’être là à tord, les cadeaux qui suivent, les souvenirs de voyages… Tous sont entassés dans un placard, ils ne servent à rien mais il est difficile de s’en débarrasser.

 

Jeter pour se libérer

Quand Mari Kondo conseille de jeter elle n’y va pas avec le dos de la cuillère. il est vrai que nous conservons des montagnes d’objets dont on pense qu’ils peuvent toujours servir. Des vêtements que l’on ne met jamais ou dans lesquels on rentrera peut-être après une petite diet. Ces livres qu’on lira peut-être un jour. Des DVD que l’on aime mais sans avoir de lecteur de DVD. Ou des CD alors qu’on a un abonnement à une plateforme de streaming. De la décoration que l’on utilisera peut-être si l’on change l’aspect d’une pièce. Et le plus important : nous conservons des objets et lettres qui nous lient fortement au passé et des sentiments que l’on a tellement apprécié.

Il faut jeter l’ensemble de ces objets, tous ceux dont on ne se sert jamais en procédant dans l’ordre donné dans le « chapitre » précédent. Le fait de commencer par les vêtements pour terminer sur les objets sentimentaux permet d’agir plus facilement lorsque l’on atteint le tri de ces derniers.

Les « coachés » de Marie Kondo ont parfois jeté plusieurs dizaines de sacs de 50 litres. Pour ma part c’est environ 8 à 9 sacs que j’ai jeté. Sur la dernière partie j’ai eu pas mal d’hésitation, il est toujours difficile d’enterrer son passé. Mais lorsque tout a disparu on se sent libéré et prêt à avancer. Le passé ne se conserve que parce qu’il fait partie de soi, il fait de nous ce que nous sommes. Ce qui doit se vivre c’est le moment présent, ni le passé relié aux objets dont on va se séparer ni le futur rempli d’hypothèses et/ou d’inquiétudes.

 

Jeter ou donner ?

Lorsque Marie Kondo expérimentait des méthodes de rangement au sein du foyer familiale elle avait tendances à donner ses vêtements et d’autres objets à sa soeur. Elle s’est vite rendu compte qu’elle déchargeait son encombrement sur sa soeur. Elle finissait alors par éviter de se séparer de ses objets en transférant sa problématique sur sa soeur.

Si vous ranger en présence d’autres personnes, ces dernières vont finir par vouloir tout récupérer « au cas où ». La séparation ne se fait donc pas totalement. Refusez le dont à vos proches sauf dans une véritable nécessité en rapport avec un seul objet. Triez en étant seul !

J’ai une grande reconnaissance dans le fait d’avoir un toit, un revenu confortable me permettant d’acquérir des objets et je suis assez soucieux de ceux qui sont dans le besoin. Il m’était donc impossible de jeter des vêtements et objets en bon état, j’ai opté pour deux options.

  • Le collecteur de vêtements : Si vous êtes citadin vous avez forcément vu un de ces collecteurs permettant de faire des dons anonymes et à n’importe quelle heure de la journée. Pour ma part j’y ai surement laissé un centaine de pièces en très bon état et j’ai la certitude qu’elles pourront aider une personne dans le besoin. j’ai fait mes dons dans un collecteur situé à 100 mètres de chez moi : plutôt facile de faire une bonne action ! Vous pourrez trouver le conteneur le plus proche de chez vous en cliquant ici ou là.

Un collecteur à Lyon 5 / Source : lyon.fr

 

  • Les boites à partager ou GiveBox : Initialement prévues pour échanger des livres ces boites permettent aussi de proposer des cd, dvd, couvertures et autres objets en bon état. Ces boites sont disposées dans bon nombre de quartiers des grandes villes. Lyon en compte déjà une cinquantaines que l’on croise généralement près des bouches de métro et arrêts de bus. Pour en savoir plus et se trouvent ces boites vous pouvez cliquer ici ou .

La Givebox place Guichard / Source : rocket-juice.blogspot.fr

 

Toucher c’est essentiel

Si vous avez étalé au sol vos objets ce n’est pas simplement en les regardant que vous allez savoir de quoi vous devez vous débarrasser. Il est essentiel, d’après Marie Kondo, de toucher chacun des objets, de les ressentir, de s’imprégner de leur énergie. Pour avoir fait le test je peux vous assurer que cette étape est essentielle, j’ai jeté des objets que je pensais garder et inversement.

Pour les vêtements vous pouvez même les essayer afin de voir si ceux qui sont conservés sans être portés doivent être gardés ou non. Vous verrez ça change la vie !

Le fait de toucher chaque objet vous permettra aussi de ranger chaque chose à sa place.

 

Ranger enfin son intérieur

L’étape finale. Une fois le tri effectué et les objets jetés vous aurez déjà les idées plus claires. En jetant vous ferez de la place, aérerez votre intérieur et surtout vous mettrez davantage en valeur les objets conservés.

Vous devez ensuite définir la place de chaque objet, et, condition indispensable, vous remettrez chaque objet à sa place après utilisation.

 

Changer de vision

En plus du gain de place dans votre intérieur cette méthode vous permettra de changer votre vision des choses de manière globale. En acceptant de vous séparer d’objets en lien avec des émotions passées vous tirez justement un trait sur votre passé.

Cet acte vous pousse vers le moment présent, il vous apaise et remet votre esprit en ordre. Il vous permet de gagner en ambition et vous aurez amorcé un vrai changement dans votre vie. Marie Kondo donne des exemples de personnes ayant complètement modifié leur vie à la suite de son coaching : un changement de travail, la sortie d’une dépression ou encore une vie sentimentale plus sereine, les exemples sont nombreux.

Cette méthode s’applique aussi bien aux personnes les plus « bordéliques » qu’aux personnes les plus maniaques. Evidemment il faut se prémunir de plusieurs rechute. Attention à ne pas retomber dans les travers précédents ou de vouloir acheter de nouveaux objets pour combler le vide. J’avoue que j’ai encore un peu de mal à tenir en ordre tout mon appartement, mais l’attitude et l’ambition sont là.

 

Ce que je ne retiens pas

Une méthode ne peut se suivre à la lettre et il faut accepter de ne pas obéir à tous les conseils. Pour ma part il y a certains points que je n’ai pas suivi :

  • Ranger en une seule fois : Trier est extrêmement chronophage et il m’a fallu deux jours pour réaliser la tâche.
  • Ranger en silence : Il s’agit là d’une volonté de se concentrer sur la tâche. Je n’arrive pas à achever un tel travail sans musique, j’ai donc dérogé à la règle sans être gêné.
  • Ne pas séparer les vêtements selon la saison : Je préfère séparer les vêtements d’hiver à ceux d’été pour plus d’efficacité.
  • Le pliage KonMari : Marie Kondo plie les vêtements en hauteur pour plus d’espace et de facilité lors de la recherche d’une pièce. Je préfère garder mon pliage à la méthode « magasin » car cela ne me pose aucun problème d’espace ou de praticité.

 

En bref : Ranger c’est évoluer

Comme vous avez pu le constater la méthode s’applique sur tous les objets, il s’agit d’une action à deux impacts :

  • Facilité : Faire le vide et gagner en espace chez vous (en changement un meuble j’ai gagné 2m2 d’espace !!), trouver plus facilement vos objets et en avoir une vraie utilité.
  • Développement personnel : Quitter l’ancienne version de vous-même, celle qui reste dans le passé. Gagner en confiance, se focaliser sur le moment présent et le vivre, Impulser un changement globale et se sentir apaisé.

 


Pour aller plus loin je vous conseille deux livres :

 


La playlist écoutée pendant la rédaction de cet article :